Budget insincère, excédents excessifs, matraquage fiscal

Deux semaines après le débat d’orientations budgétaires, le conseil municipal de Saint-Mitre-les-Remparts votait hier le compte administratif 2017 et le budget primitif pour 2018. L’occasion de constater à nouveau des écarts énormes. L’OAP (Opération d’Aménagement Programmé) dans le quartier Sainte Victoire, et les activités périscolaires, ont également fait débat. (lire la suite)

Publicités

Affrontement Charroux-Aliphat : Vincent Goyet soutient le collège privé

La Provence se faisait hier l’écho de l’affrontement qui oppose le maire de Martigues et le maire de Saint-Mitre-les-Remparts à propos de la construction par le groupe Saint Louis – Sainte Marie d’un collège privé à Saint-Mitre-les-Remparts. Nous soutenons sans réserve cette implantation à Saint-Mitre-les-Remparts. (lire la suite)

Logement social : 6 années d’opacité et de double discours

Samedi dernier, La Provence relayait le refus du maire de Saint-Mitre-les-Remparts de signer le contrat de mixité sociale demandé par le préfet. Madame Aliphat va jusqu’à se présenter comme la défenderesse de la commune face aux demandes excessives de l’Etat. Sauf que de nombreuses décisions prises par elle depuis 6 ans, sans jamais informer la population, révèlent au contraire la duplicité de son discours et l’opacité de son action. (lire la suite)

Qui veut la peau de l’OMCA ?

Le premier conseil municipal de l’année aura été l’occasion de voir les élus du groupe majoritaire poursuivre leur politique de désengagement, comme si exercer les compétences dont dispose une commune ne les intéressait pas vraiment. Sur 17 projets, nous votons 11 fois Pour, 3 fois Contre, et nous nous abstenons à 3 reprises. Explications et retour sur les 5 principaux points votés lundi soir. (lire la suite)

Règlement intérieur du conseil municipal : carences et illégalité

Suite aux scandaleux propos tenus par un élu de la majorité lors du dernier conseil municipal, nous demandons l’ajout d’un alinéa au sein du règlement intérieur afin d’interdire les attaques personnelles. Nous demandons aussi un meilleur respect de ce même règlement intérieur, et le retrait de plusieurs dispositions illégales. (lire la suite)

Modification simplifiée du PLU : un risque inondation accru

Alors que le PLU vient à peine d’être adopté, le maire de Saint-Mitre-les-Remparts engage déjà une procédure de modification simplifiée, officiellement pour corriger une « erreur de plume ». Sauf que le prétexte invoqué se révèle très loin des réalités, et conduit sans enquête publique à accroître le risque inondation pour les habitants de notre commune. Explications, et courrier au préfet. (lire la suite)

« Le problème, c’est vous. »

Après une pause de 3 mois, le conseil municipal de Saint-Mitre-les-Remparts s’est retrouvé hier dans une ambiance lourde, marquée par le grave malaise qui touche le personnel municipal (plus de 36% des agents sont désormais en arrêt). La mise en œuvre du PLU et les rythmes scolaires ont également fait débat. (lire la suite)

Un conseil municipal incendiaire

Faute d’information de la population, c’est devant un public particulièrement clairsemé que s’est tenu lundi le dernier conseil municipal avant septembre. Et la température est vite montée dans les échanges entre élus, les propos incendiaires de certains mettant le feu aux débats. Compte-rendu détaillé des 18 points à l’ordre du jour. (lire la suite)