Déclaration de candidature aux élections municipales

« Prolongement naturel de mon engagement politique depuis plus de 10 ans et de mon attachement à une ville qui m’a vu grandir, j’ai décidé de me présenter aux prochaines élections municipales de mars 2014 à Saint Mitre les Remparts. Je souhaite proposer aux Saint Mitréens un autre choix que la simple poursuite de l’existant ou le retour en arrière.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Comme beaucoup de Saint Mitréens, je connais et je salue le travail du précédent maire de Saint Mitre, qui a pris en mains en 1989 une commune ruinée et qui a conduit un patient travail de désendettement et de redressement des comptes, avec l’aide précieuse d’élus au service de nos concitoyens. Malgré cela, élection après élection, cette majorité a vu son socle électoral s’effriter. Car bien au-delà de la gestion municipale courante, nous manquons d’un véritable projet politique autour duquel la population puisse se rassembler. Si le passé a été réparé, l’avenir a été insuffisamment préparé. J’entends les nombreuses critiques envers un centre ville mal valorisé. J’entends les habitants de Varage et Massane qui se sentent trop souvent tenus à l’écart. J’entends les jeunes déplorer ne pas pouvoir y trouver un logement pour fonder un foyer. J’entends les anciens qui regrettent le temps où la vitalité de notre village était débordante, depuis ses remparts jusqu’aux rives de l’étang de Berre. Lentement, Saint Mitre les Remparts s’est assoupie.

Par ailleurs, nous sommes entrés depuis plus de 10 ans dans l’ère de l’intercommunalité. Si cet échelon est utile, il a vocation à rester un outil, et non pas à faire disparaître la seule vraie proximité, celle de la commune. C’est pourquoi j’ai combattu il y a un an l’abandon par Saint Mitre de ses compétences sociales. Les élus ont aussi un devoir de gestion économe. C’est pourquoi je me suis encore battu contre l’augmentation de 300% de la CFE, cette taxe votée par les trois maires de Martigues, Saint Mitre et Port-de-Bouc, et qui frappe durement nos petites entreprises locales. Alors que le chômage en France est au plus haut jamais atteint, les collectivités ont un devoir de modération de la pression fiscale, et de transparence. Et la métropole marseillaise votée par François Hollande et ses amis est aujourd’hui très loin de répondre à ces critères.

Face à toutes ces préoccupations, j’ai proposé au maire sortant de travailler ensemble à une liste et à un projet pour Saint Mitre. Après un mois et demi de réflexion, elle a finalement rejeté ma proposition, car elle considère qu’être maire est une fonction technique, et que toute sensibilité politique y est néfaste.

Au contraire, je constate à quel point Saint Mitre souffre de cette absence. Je conduirai donc une liste lors des élections municipales car un maire doit être clair, doit savoir porter un projet politique et des convictions pour défendre sa commune. S’il s’appuie sur les compétences techniques des fonctionnaires territoriaux, il doit aller bien au-delà, et valoriser mieux qu’aujourd’hui leur travail et celui des élus. Tous ensemble, j’en ai la conviction, nous pouvons réveiller notre ville !

Si je suis connu comme le représentant et le responsable local de l’UMP, vous découvrirez que mon équipe rassemble avant tout les compétences de citoyens prêts à défendre des valeurs pour construire ensemble dans la convivialité l’avenir de Saint Mitre les Remparts. Des citoyens là pour servir Saint Mitre, et non pas se servir. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s