Agents municipaux : lutter contre le harcèlement moral

Depuis quelques mois, des tensions apparues au sein des services municipaux ont pris un tour inquiétant, avec une pétition de la CFDT (pourtant pas le plus virulent des syndicats) pour dénoncer « le harcèlement moral ». Nos trois priorités : clarifier, apaiser, valoriser.

Notre commune emploie près de 120 agents, qui mettent en œuvre la politique municipale définie par les élus. Préparer l’avenir, aller de l’avant, ne peut se faire qu’en s’appuyant sur les compétences de ces hommes et femmes et en créant pour eux des conditions de travail favorables à un service public de qualité.

Élu maire de Saint Mitre les Remparts, je souhaite en assumer pleinement les responsabilités et instaurer pour les agents municipaux un nouveau climat de travail reposant sur trois principes essentiels :

  • CLARIFIER le rôle respectif des élus et des fonctionnaires. Si les élus portent le projet politique de la ville, ce sont les fonctionnaires qui sont les techniciens et les professionnels chargés de l’appliquer.
  • APAISER les relations de travail en recevant, indépendamment de leur grade, tous les agents municipaux qui souhaitent faire part des difficultés rencontrées dans leur service, afin d’y apporter des solutions justes.
  • VALORISER chacun en établissant des fiches de poste pour tous, en encourageant la formation continue, mais aussi en luttant contre les congés abusifs, qui alourdissent la charge de travail de ceux qui restent.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s