Un engagement clair, loin des polémiques et des manœuvres

Dans un article polémique intitulé « L’UMP en désordre de bataille », La Provence évoque aujourd’hui Saint Mitre les Remparts en usant d’un certain nombre de précautions oratoires et du conditionnel, et met l’accent sur la question des engagements de Béatrice Aliphat envers Jean-Claude Gaudin.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

1/ Membre élu du comité départemental de l’UMP, j’étais évidemment présent à la séance du 11 juillet 2013 au cours de laquelle le sénateur-maire de Marseille a expliqué à l’ensemble des responsables UMP dans quelles conditions Béatrice Aliphat avait sollicité son soutien, notamment en terme de représentativité de l’UMP sur sa liste.

C’est à la suite de cette réunion que, dans l’intérêt de Saint Mitre et pour recomposer une majorité solide, j’avais rencontré Béatrice Aliphat le 13 septembre 2013 en lui proposant de travailler ensemble à la constitution d’une liste commune dès le premier tour des élections municipales, ce qu’elle avait alors refusé.

Elle indique aujourd’hui n’avoir aucun engagement précis envers le maire de Marseille.

Si je constate l’écart entre les propos de Jean-Claude Gaudin et ceux du maire de Saint Mitre les Remparts, je refuse de polémiquer. Pour sortir du conditionnel, il suffira à La Provence d’interroger Michèle Vasserot, déléguée UMP de notre circonscription, présente lors des deux réunions évoquées.

2/ Je porte en moi une certitude : ces polémiques n’intéressent pas les électeurs. Ma participation totale à la campagne municipale saint mitréenne s’appuie sur le constat de la désaffection croissante de la population avec la majorité sortante. Déterminé à empêcher l’homme du passé qu’est Jean-Jacques Lucchini (responsable de la section PCF à Istres et employé du maire d’Istres), de mettre la main sur la ville, je défends une vision nouvelle pour notre commune. Mes positions politiques publiques et les responsabilités que j’assume rendaient ma demande d’investiture logique, sans être nécessaire. C’est aussi la logique qui conduit les candidats UMP des villes voisines à m’apporter leur soutien. C’est encore la logique et le sens du devoir qui m’amèneront demain comme hier à proposer à Béatrice Aliphat de travailler ensemble pour Saint Mitre, dans le respect des équilibres nouveaux dégagés par le premier tour de l’élection municipale. Mon engagement politique est un engagement de terrain sincère, prouvé depuis des années, et ne commence ni ne s’arrête avec une investiture.

Servir Saint Mitre et les Saint Mitréens, dans le respect de mes convictions et sans compromission, sans double jeu vis-à-vis de qui que ce soit, voilà ma ligne de conduite et mon éthique personnelle.

Vincent GOYET

Saint Mitre En Vie !

Réveillons Notre Ville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s