Béatrice Aliphat, seule responsable de la division

Dimanche dernier, la liste Saint Mitre en Vie ! a déjà réuni 21,6% des électeurs, qui souhaitent à la fois tourner le dos au système Beuillard et porter un véritable renouvellement pour notre ville, sans retomber dans les affres du passé.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aveuglée par son résultat, le maire sortant a refusé la main que nous lui avons tendue, comme nous l’avions d’ailleurs déjà fait en septembre dernier. Contrairement à ce qu’elle et ses colistiers semblent aujourd’hui raconter en ville, nous l’affirmons haut et fort : aucune discussion autour d’une fusion n’a eu lieu, Béatrice Aliphat nous ayant simplement indiqué qu’au vu des résultats, et à l’unanimité de son équipe, aucune fusion n’était envisageable, ni même discussion en la matière. Ce sont là les termes de notre échange lorsque nous nous sommes vus dimanche soir. Elle porte donc seule la responsabilité de la division.

En tête à tête, plusieurs de ses colistiers indiquent qu’à titre personnel, eux étaient favorables à une fusion. Il y a donc un concept d’unanimité curieux dans l’équipe du maire sortant. Là encore, comme sur le transfert de compétences il y a un an, comme sur l’implantation de logements sociaux, le mensonge et la dissimulation sont des motifs récurrents du discours de madame Aliphat, ce qui est inquiétant pour celle qui prétend continuer à diriger notre commune.

En refusant une alliance que les électeurs étaient nombreux à appeler de leurs voeux, Béatrice Aliphat a choisi de n’être le maire que d’une minorité de la population : les 40% qui ont voté pour elle au premier tour, et dont beaucoup espéraient l’union.

Plombé par le contexte national et local, et sans aucune réserve de voix, Jean-Jacques Lucchini ne peut mathématiquement plus l’emporter.

Au contraire, après la dynamique engagée au premier tour, et forts d’une volonté et d’une capacité de rassemblement qui n’existe pas ailleurs, nous savons que nous pouvons de nouveau créer la surprise et l’emporter au deuxième tour. Par le sérieux de notre démarche, de notre projet, et de notre sincérité, nous voulons restaurer à Saint Mitre ce qui a disparu : la transparence, la proximité, le pluralisme démocratique, et une véritable vision pour la ville. Autrement dit, et c’est ce à quoi Béatrice Aliphat tourne obstinément le dos : un projet politique.

Nous appelons donc tous nos électeurs à rester mobilisés avec nous, mais aussi tous les abstentionnistes et les électeurs de Jean-Jacques Lucchini à se reporter sur la seule liste capable de rassembler pour l’emporter sur le sectarisme de madame Aliphat. Nous appelons également à nous rejoindre ceux qui, parmi les électeurs du maire sortant, sont simplement déçus par son attitude.

Réveiller notre ville, revitaliser notre centre ancien, aménager notre littoral, lutter contre les gaspillages et le matraquage fiscal, défendre notre commune en toutes occasions, et ne jamais devenir un quartier de Martigues, d’Istres ou Marseille, sont nos objectifs. Vouloir être élu, c’est assumer des responsabilités politiques, et ceux qui n’ont pour ambition que d’être des techniciens oublient ce petit supplément d’âme indispensable à la vie publique : l’humain.

Vincent GOYET

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s