Liberté d’expression : la mairie n’est pas Charlie

C’est avec une certaine consternation que nous rédigeons ce communiqué de presse. Alors que la France entière, recueillie et rassemblée, marchait dimanche pour défendre la liberté d’expression, la première action de la mairie de Saint Mitre les Remparts ce lundi matin a consisté à bafouer une fois de plus cette même liberté d’expression dans notre commune.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

« Le 7 janvier, des fanatiques religieux ont, au nom de leur foi, commis des assassinats en France, en s’en prenant symboliquement à des journalistes emblématiques de la liberté d’expression. Que l’on partage ou non les opinions de Charlie Hebdo, cette liberté d’expression est un fondement de notre démocratie, et c’est à ce titre que des millions de Français de toutes tendances, de tous bords, de toutes religions, se sont sentis « Tous Charlie » et se sont rassemblés pour des marches et des moments de recueillement. C’est ainsi que les élus du groupe « Saint Mitre en Vie ! » étaient présents dès le premier rassemblement local qui s’est tenu mercredi à Martigues, puis au rassemblement et à la marche organisés à Saint Mitre les Remparts jeudi et samedi.

Au-delà de ces rassemblements, il importe désormais à chacun d’agir à son niveau, afin de réaffirmer notre attachement à la laïcité, à la démocratie, au pluralisme, à l’expression des désaccords, au respect de ceux qui pensent y compris lorsqu’ils ne pensent pas comme nous.

C’est pourquoi nous sommes – de nouveau – consternés par les agissements de la mairie de Saint Mitre les Remparts, qui a fait supprimer dès ce lundi matin toutes les affiches de soutien à Charlie Hebdo collées dimanche matin par notre groupe municipal sur les sept panneaux d’affichage libre de la commune. Par contre, le maire ou son adjoint a laissé les affiches qu’ils avaient fait apposer sur les panneaux réservés à la mairie… Ce nettoyage sélectif et zélé est d’autant plus louche que les services techniques n’interviennent normalement qu’une fois par mois, quand les panneaux sont pleins, ce qui était loin d’être le cas : un nettoyage venait d’être effectué le 7 janvier, juste après que nous ayons réalisé le 5 janvier un collage pour souhaiter une bonne année aux Saint Mitréens… La majorité semble faire des services municipaux une utilisation très partisane et bien peu respectueuse de la démocratie locale. Ce comportement n’est malheureusement en rien une nouveauté, puisque nous finalisons en ce moment une assignation au tribunal contre le règlement intérieur adopté à Saint Mitre les Remparts, là encore au mépris des droits d’expression des élus d’opposition dans les bulletins municipaux et au sein des comités consultatifs.

Hier, la France manifestait pour la liberté d’expression. A Saint Mitre les Remparts, malgré les grandes déclarations du maire, nous constatons un réel mépris pour cette même liberté d’expression. L’affichage libre est bafoué. La mairie n’est pas Charlie. »

 

[photo d’illustration : panneau d’affichage libre de la rue du Clos ce lundi matin. Victime collatérale, l’affichette annonçant le Don du Sang ce mercredi 14 janvier a fait les frais du karcher municipal…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s