Budget 2015 à Saint Mitre les Remparts : les prélèvements augmentent

Après avoir annoncé fin novembre des hausses d’impôt pour 2015, Béatrice Aliphat tente désormais une opération de rétropédalage axée sur « la non augmentation des taux ». La presse locale en finit même par dire que « les impôts n’augmenteront pas. » Malheureusement pour les familles et les entreprises saint-mitréennes, elles seront pourtant davantage mises à contribution, y compris par l’impôt. Explications.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

« Il est un peu facile de la part de Béatrice Aliphat, mais surtout trompeur, d’annoncer que les impôts n’augmentent pas, en ne tenant compte que des seules taxes d’habitation et foncière : la contribution des ménages et des entreprises au budget communal va bel et bien augmenter car elle ne se limite pas à ces seuls impôts. La majorité masque ses difficultés budgétaires derrière une hausse générale des tarifs communaux (cantine, garderie, colonies de vacances, école de musique, etc.) mais aussi derrière des créations de taxes, comme la taxe sur les enseignes depuis le 1er janvier 2015, portée d’emblée à son maximum légal.

Ce n’est pas en participant au matraquage des familles et des entreprises saint-mitréennes que la majorité va améliorer leur niveau de vie et l’emploi.

Plutôt que d’ironiser et de fantasmer des « plans massifs de licenciements », le maire de Saint Mitre les Remparts devrait songer à assumer sa responsabilité dans son choix de modalités très coûteuses pour l’application locale de la réforme des rythmes scolaires ; à assumer l’évolution des charges de personnel mairie depuis qu’elle est en poste : 2,75 millions d’euros au 31 décembre 2011, 3,21 millions d’euros au 31 décembre 2014, soit une hausse de 16,5%.

Au-delà des chiffres, ce ne sont pas les agents municipaux qui sont en cause, mais une gestion du personnel particulièrement délétère depuis 3 ans : réorganisations incessantes d’organigramme, manque de reconnaissance, sanctions disciplinaires litigieuses pour des motifs vagues, primes discrétionnaires… Que la directrice générale des services ait fini par claquer la porte il y a 2 mois en dit long sur l’ambiance qui règne, et qui conduit aussi à la multiplication des arrêts maladie et des charges afférentes. Dès la fin 2012, un tract syndical interpellait le maire et dénonçait une forme de harcèlement moral. La situation ne s’est pas améliorée, nos finances en pâtissent, et les Saint Mitréens le paient. Et ils paieront davantage en 2015 qu’en 2014. Voilà la réalité. »

Les élus du groupe « Saint Mitre en Vie ! »

Vincent Goyet (UMP), Catherine Stekelorom (UMP), Pierre Michel (UDI)

.

Publicités

Une réflexion sur “Budget 2015 à Saint Mitre les Remparts : les prélèvements augmentent

  1. Mme le maire sait très bien qu’il ne peut y avoir de licenciement ni individuel ni collectif dans les communes.Tous les employés sont fonctionnaires territoriaux.
    Elle trouve ses finances bloquées car elle ne pourra pas augmenter indéfiniment les charges des familles déjà bien massacrées par l’état socialiste.
    Y-a-t-il un autofinancement ?
    Si pour les travaux elle choisit le moins disant elle risque de se retrouver avec beaucoup de problèmes de qualité en matériel et en savoir faire, ce qui reviendra encore plus cher à la commune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s