PLU : un maire spectateur

La réunion dédiée hier soir à la présentation du diagnostic du PLU de Saint-Mitre-les-Remparts a été l’occasion pour les Saint Mitréens de faire part de leurs attentes et de leurs inquiétudes, en particulier au regard des nombreux projets de logements sociaux en cours. En toile de fond, une interrogation lancinante : notre PLU est-il aux mains des élus et de la population, ou des fonctionnaires municipaux et de l’État ? Compte-rendu.

Assez curieusement, le maire de Saint Mitre a fait le choix de se placer en spectateur, laissant les techniciens de la mairie et des services de l’État mener la réunion. Pourtant, la phase de diagnostic d’un PLU n’est pas un simple « état des lieux », une « photographie » de la situation… sauf à préciser que pour un même sujet, il y a autant de photographies que de photographes ! Tout diagnostic opère déjà des choix, certains contraints par la réglementation, et d’autres fruits de décisions locales.

C’est ainsi que malgré les nombreuses interpellations dans la salle, pas un élu de la majorité n’a daigné répondre sur l’absence d’information de la population quant aux terrains d’ores et déjà retenus pour bâtir des logements sociaux. Validés par la mairie auprès de la DDTM par courrier du 5 juin 2013, inscrits dans une convention EPF PACA / mairie en décembre 2013, objets d’un arrêté préfectoral en février 2014, ces terrains se retrouvent naturellement intégrés aux cartes de « diagnostic » projetées hier soir. Et malgré les dénégations de la « technicienne » municipale, personne n’est dupe : l’EPF PACA ne préempte pas des terrains sélectionnés par la mairie, et le Nouveau Logis Provençal ne lance pas des appels d’offre, seulement pour « faire des études de faisabilité » !

De même, est-il bien dans le rôle d’une fonctionnaire de vanter les bienfaits du logement social ? Bien sûr que certains de ces logements bénéficieront à des Saint Mitréens, mais leur attribution nous échappe en grande partie, et le choix de leur implantation doit s’opérer avec discernement. Pas n’importe où, pas n’importe comment ! Il faut limiter les nuisances de voisinage, mais sans pour autant promouvoir l’anti-modèle qu’incarne le projet en cours dans le quartier des Emplaniers : des blocs continus de logements sociaux, le long d’une voie rapide, à l’écart de la ville. Est-ce vraiment là un modèle d’intégration urbaine, ou la création d’un nouveau ghetto ?

Le débat a aussi été l’occasion pour la population de souligner que si 69% de la population saint-mitréenne est éligible au logement social, 75% est d’ores et déjà propriétaire de son habitation. Les spécificités d’une commune comme Saint-Mitre-les-Remparts, qui conserve un caractère rural, méritent d’être prises en considération par les services de l’État, plutôt que d’aligner les exigences et autres quotas de logement social sur les grandes villes. Si la lutte contre l’étalement urbain est légitime, qu’on ne vienne pas nous demander de suivre les courbes de construction de Martigues, Istres ou Marseille, car Saint-Mitre-les-Remparts n’a pas vocation à bâtir toujours plus haut !

Enfin, parlons chiffres : alors que notre population croît actuellement de 0,8% par an, pour une moyenne annuelle de 32 logements privés supplémentaires, la perspective de passer à la construction de 38 logements par an, dont 19 logements sociaux, signifie une contraction de 40% de l’offre en logements privés nouveaux, donc un développement urbain sur la base de 50% de logements sociaux : un logement social nouveau pour chaque logement privé nouveau. Ces choix méritent d’être discutés.

Voilà pourquoi la réunion d’hier soir aura sans doute apporté quelques réponses, mais aussi laissé beaucoup de questions en suspens. Notamment sur les sujets de préoccupations les plus vives.

.

Pour aller plus loin :

=> Compte-rendu dans La Provence : Le Plan local d’urbanisme toujours très discuté

=> Informations municipales sur l’élaboration du PLU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s