Plage de Massane : à quand les aménagements publics ?

Alors que l’été bat son plein, et que de nombreuses communes du pourtour de l’étang de Berre offrent des installations à la hauteur des attentes de la population, notre plage de Massane présente un bien triste visage : la vocation balnéaire de notre littoral est loin d’avoir été prise suffisamment en considération. État des lieux.

«Nous essayons chaque année de rendre la plage de Massane plus attractive et plus vivante » : voilà ce que le maire de Saint-Mitre-les-Remparts annonçait il y a 3 semaines, dans le numéro d’été de la revue municipale. Malheureusement, la réalité vécue par les riverains et les touristes est bien différente : trous d’eau stagnante, algues nauséabondes, sable peu engageant. Les photos prises quotidiennement depuis le début de l’été sont éloquentes ! Il manque une volonté politique pour rendre à notre plage l’éclat qu’elle mérite par quelques aménagements évidents, et notamment :

réparation des sorties pluviales détériorées et dangereuses qui défigurent notre plage ;
tamisage du sable dans lequel les saletés s’accumulent depuis des années ;
apport de 250 tonnes de sable clair ;
nettoyage quotidien des algues par l’acquisition d’une machine adaptée, donc enfin efficace ;
aménagement paysager d’une promenade littorale à l’Est de la plage.

Ces améliorations n’ont rien d’exceptionnel : il s’agit simplement de prendre exemple sur ce qui a été réalisé par d’autres communes riveraines de l’étang de Berre, dont la qualité des eaux s’est considérablement améliorée depuis que la France a été condamnée par l’Europe à restaurer ce milieu en lui redonnant un équilibre écologique satisfaisant. La plage de nos voisins istréens du Ranquet a bénéficié en 2011 des investissements nécessaires à sa réhabilitation, en partenariat avec le Conseil régional. A Saint-Mitre-les-Remparts, à quand l’amélioration de la qualité de vie ? A quand le développement touristique ?

Faute de plan d’aménagement global, les deux sauveteurs qui assurent désormais la surveillance de la plage de Massane ne peuvent que constater sa désaffection et les dangers qu’elle représente, tandis que les activités nautiques souffrent d’une fréquentation bien inférieure à son formidable potentiel.

Et si les algues sont une nuisance périodique qu’il serait vain de prétendre juguler définitivement, il est par contre possible de l’atténuer considérablement par un équipement de notre commune adapté à l’ampleur du travail à réaliser : les agents municipaux confrontés à un tracteur mal adapté et régulièrement en panne en sont contraints à travailler à la pelle et au râteau, version moderne du mythe de Sisyphe, pour eux bien décourageante.

C’est encore sans compter avec tous les retards dans l’installation des équipements élémentaires : il a fallu attendre le 10 juillet (!) pour qu’une douche de plage et des toilettes mobiles soient mises en place, et nous ne voyons toujours pas venir le « boudin anti-algues » acheté par la municipalité et annoncé sur tous les panneaux d’information.

Malgré le beau temps au rendez-vous, malgré les efforts des commerçants alentour, malgré la proximité de deux campings, malgré l’abnégation des agents municipaux, malgré l’amour des Saint-Mitréens pour leurs plages, les aménagements publics nécessaires ne sont toujours pas réalisés, la volonté politique est défaillante. Nous aurions préféré ne pas avoir à en faire le constat.

.

Pour aller plus loin :

=> Additif du 18/07/2015 : courrier à Béatrice Aliphat relatif aux aménagements publics de la plage de Massane

Publicités

2 réflexions sur “Plage de Massane : à quand les aménagements publics ?

  1. Pingback: Plongée à Massane : un filet anti-algues inefficace « Vincent Goyet

  2. Pingback: Rentrée politique à Saint-Mitre-les-Remparts : une mairie sens dessus dessous « Vincent Goyet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s