Plongée à Massane : un filet anti-algues inefficace

Pour tenter de limiter l’arrivée d’algues sur nos plages, la municipalité a décidé d’équiper l’anse de Massane d’un filet fixé sous un boudin flottant, installé effectivement depuis 10 jours. L’occasion pour nous d’attraper masque et tuba et de réaliser quelques photos sous-marines pour examiner l’efficacité du dispositif… mais aussi pour vous faire partager la faune et la flore aquatiques. Immersion.

Depuis déjà une vingtaine d’année, la réhabilitation de notre étang de Berre est à l’œuvre, et ceux qui le côtoient ont pu constater la réalité de l’amélioration de ses eaux. Une nuisance persiste avec la prolifération d’algues qui viennent s’échouer sur nos côtes et se dégradent en produisant une odeur pestilentielle. Il est donc nécessaire pour les communes confrontées à ce problème d’organiser un ramassage périodique des ulves tout au long de l’année, et plus particulièrement en période estivale.

Afin de limiter les quantités d’algues à traiter, et alléger un peu le travail des agents municipaux chargés du nettoyage des plages, toutes les idées sont les bienvenues. C’est ainsi qu’un filet est aujourd’hui expérimenté, afin de dévier de notre côte au moins une partie des algues. Ceux qui fréquentent la plage ont pu constater que de grandes quantités d’algues continuent d’arriver, et que leur enlèvement quotidien demeure nécessaire. Mais une partie des algues est-elle réellement déviée ? C’est pour répondre à cette question que nous vous proposons cette galerie de photos, réalisées mardi 28 juillet à 17h.

Comme nous venons de le voir, ce filet apparaît un dispositif bien insuffisant pour retenir ou même limiter la quantité d’algues qui se dirigent vers la plage, au gré du courant et de la houle. Les ulves passent sur les côtés, sous le filet, et même entre les différentes sections.

Voilà pourquoi il nous semble que la seule solution pour améliorer la qualité du ramassage réside dans l’acquisition par notre commune d’une machine spécifiquement pensée pour accomplir ces travaux. A titre d’exemple :

Cet investissement nous paraît parfaitement justifié à Saint-Mitre-les-Remparts compte tenu des quantités d’algues à ramasser chaque année. Non seulement le travail réalisé par les agents sera simplifié et amélioré, mais nous éviterons aussi les pannes à répétition d’un matériel aujourd’hui inadapté. Pour ceux qui l’ignorent, après la panne du tracteur municipal début juillet, puis la panne du matériel utilisé par un prestataire extérieur, la mairie a dû se résoudre à louer un troisième tracteur à une société de matériel de BTP.

La multiplication de ces frais, et l’inefficacité du filet anti-algues (7000€ investis), nous conduit à réaffirmer notre choix d’acquérir enfin une machine ayant fait ses preuves. Plus rapide que les outils utilisés aujourd’hui, elle permettra de faire face, y compris les jours où de grandes quantités d’algues échouées engendrent un surplus de travail dans un temps toujours limité. Profitons-en pour remercier une fois encore ceux qui, chaque matin, sont là pour rendre la plage la plus belle possible pour les riveraines et les vacanciers.

Une précision également : après le ramassage du matin, il est normal que des algues fraîches s’échouent de nouveau au cours de la journée. Elles ne sont une nuisance insupportable que lorsqu’elles pourrissent sur place, faute de ramassage efficace, faute d’outils appropriés, faute de volonté politique.

Gardons enfin à l’esprit que si cette question des algues a suscité beaucoup de commentaires ces derniers jours sur les réseaux sociaux, l’aménagement de la plage de Massane (et de nos autres plages !) ne se réduit certainement pas à elle : la qualité du sable, son entretien, l’équipement et la valorisation de ses environs immédiats, sont tout autant nécessaires. C’était l’objet de notre billet précédent, et du courrier envoyé il y a quelques jours au maire de Saint-Mitre-les-Remparts.

.

Pour aller plus loin :

=> Matériel spécialisé pour le nettoyage des plages (société Barber)

=> Plage de Massane : à quand les aménagements publics ?

=> Article de nos amis de L’Etang Nouveau sur les méduses de l’étang de Berre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s