La police municipale démantelée à Saint-Mitre-les-Remparts

Depuis un mois et demi, la disparition de la police municipale à Saint-Mitre-les-Remparts inquiète la population. Et révèle les fractures d’un management chaotique du personnel communal.

Pour qu’une municipalité fonctionne, il est nécessaire de pouvoir s’appuyer sur des services organisés efficacement. Or, à Saint-Mitre-les-Remparts, les agents subissent depuis maintenant 3 années un management bien singulier : changements incessants d’organigramme, promotions puis rétrogradations, sanctions litigieuses qui finissent au tribunal, confusion entre le rôle des élus et celui des chefs de service, démotivation… La directrice générale des services a fini par partir il y a 8 mois sans être remplacée, alors qu’il s’agit d’une fonction essentielle pour la coordination et la cohésion des services.

Quant à la police municipale, entre sous-équipement, non-remplacement, démissions et ras-le-bol, elle n’a clairement pas les moyens d’accomplir ses missions. Alors qu’il y a trois ans, nous avions encore cinq agents en service, un départ en retraite n’a pas été remplacé fin 2013. Puis ce sont deux agents qui viennent de démissionner en claquant la porte courant juin pour rejoindre la police municipale de Fos-sur-Mer. Sur les deux derniers agents, l’un vient d’être opéré et se retrouve légitimement en arrêt. Reste… un seul agent (!), dont nous supposons qu’il a dû tout faire tout seul depuis le début de l’été, et qui mérite amplement quelques jours de congés estivaux en famille au mois d’août.

Dès lors, quel avenir pour notre police municipale à Saint-Mitre-les-Remparts ? Va-t-elle disparaître ? Va-t-elle subir le sort de nos compétences sociales, transférées fin 2012 à l’échelon intercommunal, participant à épaissir le mille-feuille et augmenter les dépenses publiques ? S’il est évident que son démantèlement en cours n’aurait rien changé au cambriolage de la supérette Vival à Massane il y a 15 jours, il participe néanmoins au climat d’insécurité et au sentiment d’abandon de la population.

Progressivement, un malaise général a ainsi gagné tous les services. Les conséquences et désagréments pour les Saint-Mitréens sont nombreux : multiplication des actes d’incivilité et de délinquance ; stationnement anarchique, rendant parfois impossible la collecte des poubelles ; non-respect des sens uniques ; travaux qui s’éternisent et paralysent le centre-ville ; ramassage des algues encore insuffisant malgré les efforts quotidiens d’agents mal équipés ; manque flagrant de renouvellement de nos festivités, qui déclinent année après année… Jusqu’à quand ?

Entre amateurisme, incompétence et impréparation, les carences du management public de notre commune sont désormais flagrantes.

Publicités

2 réflexions sur “La police municipale démantelée à Saint-Mitre-les-Remparts

  1. Pingback: Rentrée politique à Saint-Mitre-les-Remparts : une mairie sens dessus dessous « Vincent Goyet

  2. Je suis tout à fait d’accord avec vous, j’ai malheureusement un voisin qui ne cesse de garer son véhicule devant mon garage, après plusieurs appels à la police municipale personne ne c’est déplacé, je suis enceinte, malade et je part quand même travailler, je ne me gare plus dans mon garage car j’en es assez de me disputer sans cesse avec le voisinage, alors qu’ils n’ont rien à dire car nous sommes le seul garage dans l’impasse, on marche sur la tête, alors que certaines personnes fraudes!!!!!! St Mitre est devenu un village anarchique et ce depuis des années!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s