Du recueillement aux actes

Un peu partout en France, des rassemblements sont organisés afin de manifester à nouveau notre compassion face aux drames qui viennent de se produire à Paris.

Si je respecte évidemment la démarche de ceux qui éprouvent encore le besoin de simplement se réunir, je ne participerai pas aujourd’hui ou dans les jours qui viennent à ces rassemblements.

La sidération, survenue en janvier dernier, est passée.

Désormais, j’attends de la classe politique, et en particulier de ceux qui sont au pouvoir, qu’ils mettent enfin en œuvre ce qui n’a pas été fait.

Je trouve normal que l’on demande aux musulmans de rejeter publiquement les fanatiques. Mais je ne trouve pas normal, par contre, que la République soit toujours si tolérante et, finalement, complaisante, avec l’expression du fanatisme, qui s’est banalisé en France.

On ne peut pas sans cesse se cacher derrière l’appel à l’unité nationale, sans apporter aussi les réponses que cette même Nation est en droit d’attendre pour se défendre, nous défendre, et défendre nos valeurs.

Il n’y a pas de liberté sans sécurité.

Nous attendons désormais des actes.

Des actes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s