OMCA : quand un maire organise une assemblée générale de dissolution en « oubliant » de convoquer les membres

Comment dissoudre de force un office municipal quand on ne dispose pas de la majorité qualifiée prévue par les statuts pour y procéder ? A Saint-Mitre-les-Remparts, le maire croit avoir trouvé la solution : il suffit d’organiser une assemblée générale en « oubliant » d’inviter la plupart des membres ! Et de voter la dissolution avec quelques affidés. Sauf que là encore, c’est une entorse évidente aux statuts. Lettre ouverte aux élus du conseil municipal de Saint-Mitre-les-Remparts. (lire la suite)

Publicités

Qui veut la peau de l’OMCA ?

Le premier conseil municipal de l’année aura été l’occasion de voir les élus du groupe majoritaire poursuivre leur politique de désengagement, comme si exercer les compétences dont dispose une commune ne les intéressait pas vraiment. Sur 17 projets, nous votons 11 fois Pour, 3 fois Contre, et nous nous abstenons à 3 reprises. Explications et retour sur les 5 principaux points votés lundi soir. (lire la suite)

Pour une pelouse synthétique sur le deuxième terrain de notre stade

Chaque année, une commune dispose de capacités d’investissement pour répondre aux besoins de la population. Alors que de plus en plus d’associations et de Saint-Mitréens souhaitent accéder à des créneaux d’entraînement sur notre complexe sportif, il devient urgent d’équiper notre deuxième terrain d’une pelouse synthétique. Lettre ouverte. (lire la suite)