« Le problème, c’est vous. »

Après une pause de 3 mois, le conseil municipal de Saint-Mitre-les-Remparts s’est retrouvé hier dans une ambiance lourde, marquée par le grave malaise qui touche le personnel municipal (plus de 36% des agents sont désormais en arrêt). La mise en œuvre du PLU et les rythmes scolaires ont également fait débat. (lire la suite)

Publicités

Désaccords en série pour le dernier conseil municipal de l’année

Après 2 mois et demi sans conseil municipal, seuls 14 points étaient inscrits hier à l’ordre du jour de la traditionnelle réunion des élus à Saint-Mitre-les-Remparts. Mais des finances au PLU en passant par la gestion du personnel et les rythmes scolaires, ils ont suffi à rappeler l’ampleur des désaccords qui opposent majorité et opposition. Quant à la presse, elle était à nouveau la grande abstente, ayant manifestement renoncé à informer les Saint-Mitréens sur les débats locaux. (lire la suite)

Oui à la liberté de l’enseignement, Oui au futur collège de Saint-Mitre-les-Remparts

En s’attaquant à l’école privée en 1984, le projet de loi Savary avait conduit plusieurs millions de personnes à manifester pour affirmer leur attachement à la liberté de l’enseignement et défendre -avec succès- l’école privée. Le match se rejoue aujourd’hui à Saint-Mitre-les-Remparts. « Saint Mitre en Vie ! » s’engage en faveur de la liberté. (lire la suite)

Compte-rendu du conseil municipal : les malaises de Béatrice Aliphat

Après plus de 2 mois et demi sans conseil municipal, et avant le prochain qui ne devrait pas se tenir avant septembre, c’est un conseil municipal inhabituellement long qui s’est prolongé durant 2 heures jeudi soir à Saint-Mitre-les-Remparts. Mais dont les médias locaux ne relayeront pas un mot à la population, malgré l’annonce de l’armement de la police municipale. (lire la suite)

Conseil municipal houleux, budget insincère

Un conseil municipal houleux s’est tenu ce soir à Saint-Mitre-les-Remparts, en l’absence d’une partie de l’opposition, qui protestait contre la réception très tardive des documents préparatoires. Le compte administratif a suscité de vifs échanges. Bilan des votes : sur 18 points à l’ordre du jour, le groupe « Saint Mitre en Vie ! » se prononce 14 fois Pour, 3 fois Contre, et s’abstient à une reprise. (lire la suite)

Réforme mal menée, familles malmenées

Manque d’écoute et matraquage fiscal : les parents d’élèves se mobilisent en ce moment suite à la décision du maire de Saint Mitre les Remparts de rendre payantes les activités périscolaires, contrairement à ce qu’elle avait indiqué l’an dernier. Sans oublier la forte hausse des tarifs de garderie et de cantine. (lire la suite)

Taxe d’enlèvement des ordures ménagères : 10 ans de retard pour la CAPM

Le rétablissement de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères est l’occasion pour certains élus de taper sur la métropole. Cette instrumentalisation s’opère au mépris de l’enjeu environnemental, qui mérite au contraire que soient connus les coûts de la collecte et du traitement de nos déchets. Pour enfin mettre en œuvre des actions et une fiscalité incitative en matière de réduction de nos ordures ? Il serait grand temps ! (lire la suite)