Un conseil municipal incendiaire

Faute d’information de la population, c’est devant un public particulièrement clairsemé que s’est tenu lundi le dernier conseil municipal avant septembre. Et la température est vite montée dans les échanges entre élus, les propos incendiaires de certains mettant le feu aux débats. Compte-rendu détaillé des 18 points à l’ordre du jour. (lire la suite)

Désaccords en série pour le dernier conseil municipal de l’année

Après 2 mois et demi sans conseil municipal, seuls 14 points étaient inscrits hier à l’ordre du jour de la traditionnelle réunion des élus à Saint-Mitre-les-Remparts. Mais des finances au PLU en passant par la gestion du personnel et les rythmes scolaires, ils ont suffi à rappeler l’ampleur des désaccords qui opposent majorité et opposition. Quant à la presse, elle était à nouveau la grande abstente, ayant manifestement renoncé à informer les Saint-Mitréens sur les débats locaux. (lire la suite)

Compte-rendu du conseil municipal : les malaises de Béatrice Aliphat

Après plus de 2 mois et demi sans conseil municipal, et avant le prochain qui ne devrait pas se tenir avant septembre, c’est un conseil municipal inhabituellement long qui s’est prolongé durant 2 heures jeudi soir à Saint-Mitre-les-Remparts. Mais dont les médias locaux ne relayeront pas un mot à la population, malgré l’annonce de l’armement de la police municipale. (lire la suite)

Quel visage demain pour Saint-Mitre-les-Remparts ? Un PADD inquiétant.

Le conseil municipal de ce lundi 14 décembre a vu se tenir le débat sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), étape importante de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Le groupe « Saint Mitre en Vie ! » en déplore les orientations, et l’exagération des contraintes qui font peser le risque d’un village défiguré à horizon 2030. (lire la suite)

Social : Saint-Mitre-les-Remparts aligné sur le modèle communiste de Martigues et Port-de-Bouc

Hier se sont tenus le conseil communautaire de la CAPM puis le conseil municipal de Saint-Mitre-les-Remparts, au cours duquel a été acté le retour des compétences sociales dans le giron communal : « Saint Mitre en Vie ! » vote Pour. Mais un nouvel EPCI, le SIVU, a été créé afin de continuer à porter administrativement le CIAS : vote Contre. (lire la suite)

Conseil municipal houleux, budget insincère

Un conseil municipal houleux s’est tenu ce soir à Saint-Mitre-les-Remparts, en l’absence d’une partie de l’opposition, qui protestait contre la réception très tardive des documents préparatoires. Le compte administratif a suscité de vifs échanges. Bilan des votes : sur 18 points à l’ordre du jour, le groupe « Saint Mitre en Vie ! » se prononce 14 fois Pour, 3 fois Contre, et s’abstient à une reprise. (lire la suite)

Budget 2015 : « On a de l’argent, on le dépense. »

Chacun se souvient des très controversés propos de François Hollande en novembre dernier : « Ça ne coûte pas cher, c’est l’État qui paye. » A Saint Mitre les Remparts, nous en avons désormais la déclinaison locale : « On a de l’argent, on le dépense. » Voilà la stupéfiante déclaration de la majorité municipale lors du vote du budget 2015. (lire la suite)

Débat d’orientation budgétaire : intervention de Vincent Goyet

Hormis huit demandes de subventions, toutes votées à l’unanimité, c’est le débat d’orientation budgétaire qui a marqué le conseil municipal de ce soir. Ce fut l’occasion de souligner l’ampleur des désaccords entre la majorité de Béatrice Aliphat (SE) et le groupe d’opposition mené par Vincent Goyet (UMP), qui s’est exprimé en séance dans une longue déclaration. Verbatim. (lire la suite)

« Saint Mitre en Vie ! » lance le débat sur l’armement de la police municipale

Le conseil municipal qui s’est tenu hier à Saint Mitre les Remparts a été l’occasion pour le groupe « Saint Mitre en Vie ! » d’intervenir en particulier sur trois sujets : la limitation des frais de mission du maire, l’inflation des dépenses de personnel, et l’équipement de notre police municipale. (lire la suite)