Un conseil municipal incendiaire

Faute d’information de la population, c’est devant un public particulièrement clairsemé que s’est tenu lundi le dernier conseil municipal avant septembre. Et la température est vite montée dans les échanges entre élus, les propos incendiaires de certains mettant le feu aux débats. Compte-rendu détaillé des 18 points à l’ordre du jour. (lire la suite)

Désaccords en série pour le dernier conseil municipal de l’année

Après 2 mois et demi sans conseil municipal, seuls 14 points étaient inscrits hier à l’ordre du jour de la traditionnelle réunion des élus à Saint-Mitre-les-Remparts. Mais des finances au PLU en passant par la gestion du personnel et les rythmes scolaires, ils ont suffi à rappeler l’ampleur des désaccords qui opposent majorité et opposition. Quant à la presse, elle était à nouveau la grande abstente, ayant manifestement renoncé à informer les Saint-Mitréens sur les débats locaux. (lire la suite)

Baisse des dotations : l’arbre qui cache la forêt de l’amateurisme municipal

Saint-Mitre-les-Remparts est touchée comme toutes les villes de France par la baisse des dotations décidée par l’État. Et pourtant, son budget augmente fortement. Et pourtant, les services rendus à la population diminuent. Éclairage sur ces paradoxes. (lire la suite)

La section UMP regrette la politique municipale menée à Saint Mitre les Remparts

A l’occasion du vote interne qui formalisera le changement de nom, statuts et bureau politique de l’UMP, la section saint-mitréenne s’est réunie afin de débattre de ces enjeux nationaux, mais aussi locaux. Un an après les élections municipales de 2014, ce fut notamment l’occasion pour les adhérents UMP de porter un regard critique sur la politique municipale menée à Saint Mitre les Remparts. (lire la suite)

Réforme mal menée, familles malmenées

Manque d’écoute et matraquage fiscal : les parents d’élèves se mobilisent en ce moment suite à la décision du maire de Saint Mitre les Remparts de rendre payantes les activités périscolaires, contrairement à ce qu’elle avait indiqué l’an dernier. Sans oublier la forte hausse des tarifs de garderie et de cantine. (lire la suite)

Le coût financier de la réforme des rythmes scolaires à Saint Mitre les Remparts

Depuis un an, « Saint Mitre en Vie ! » déplore le choix fait par la municipalité d’un dispositif très coûteux dans l’application à Saint Mitre les Remparts de la réforme des rythmes scolaires. La majorité, elle, prétend que ce coût est au contraire inférieur à la moyenne nationale. Décryptage d’une manipulation. (lire la suite)

Débat d’orientation budgétaire : intervention de Vincent Goyet

Hormis huit demandes de subventions, toutes votées à l’unanimité, c’est le débat d’orientation budgétaire qui a marqué le conseil municipal de ce soir. Ce fut l’occasion de souligner l’ampleur des désaccords entre la majorité de Béatrice Aliphat (SE) et le groupe d’opposition mené par Vincent Goyet (UMP), qui s’est exprimé en séance dans une longue déclaration. Verbatim. (lire la suite)

Hausse des impôts locaux à Saint Mitre les Remparts : la responsabilité de Béatrice Aliphat engagée

Les Saint Mitréens ont eu hier la désagréable surprise de découvrir dans leurs boîtes aux lettres un tract municipal dans lequel Béatrice Aliphat vante son action de maire, et annonce une hausse des impôts et de la dette dès 2015. Contrairement à ce qu’elle prétend, elle est pourtant la seule responsable du dérapage des dépenses de notre commune. (lire la suite)

Inquiétante équation budgétaire à Saint Mitre les Remparts

Si seulement 7 points étaient inscrits à l’ordre du jour de ce conseil municipal, l’occasion n’a pas manqué de souligner à nouveau les désaccords entre le groupe majoritaire et notre groupe d’opposition sur les grands dossiers en cours : rythmes scolaires, PLU, et perspectives budgétaires. (lire la suite)